Mission de la Ministre de la décentralisation à Mayotte

Mission conduite par

le Vice Premier Ministre en charge du Développement et de l’Aménagement du Territoire

et la Ministre de la Décentralisation

du 28 au 30 janvier 2013 à Mayotte

Sans_titre


La mission conduite par le Vice Premier Ministre en charge du Développement et de l’Aménagement du Territoire, M. Hajo ANDRIANAINARIVELO, et la Ministre de la Décentralisation, Mme Ruffine TSIRANANA, du 28 au 30 janvier 2013 à Mayotte, a été organisée en réponse à l’invitation du Président du Conseil Général, M. Daniel ZAÏDANI, lors de sa visite à Madagascar en décembre 2012.

Cette mission avait pour objet de renforcer les liens de coopération entre Mayotte et Madagascar, à travers la signature d’une nouvelle convention de coopération décentralisée avec la Région Sava, le renouvellement d’une convention de coopération décentralisée avec la Région Diana et l’essor des échanges économiques entre Madagascar et Mayotte.

Le séjour des deux Ministres malgaches dans le 101ème département français, a été organisé autour de 6 temps forts:

  • La visite de la zone d’activité économique Vallée 3 et du port de Longoni ;photo site internet 2
  • La réunion politique entre les Ministres malgaches, le Conseil Général et le Sous-Préfet de Mayotte, Secrétaire Général pour les Affaires Economiques, M. Philippe Laycuras ;
  • La signature des accords de coopération avec les Régions Diana et Sava ;
  • Les rencontres entre opérateurs économiques des secteurs du BTP, import-export et tourisme ;
  • La réunion technique sur la coopération décentralisée ;
  • La rencontre avec les représentants de la communauté malgache à Mayotte.

Des différentes rencontres, les points retenus ont essentiellement portés sur la nécessité de développer les échanges entre les deux îles ; notamment compte tenu de leur interdépendance :

  • La nécessité, pour soutenir les échanges économiques entre les deux îles, de créer une cellule de coordination ;
  • L’importance d’encourager la circulation des personnes en s’engeant dans une nouvelle politique de délivrance des visas et de travailler à la recherche de solutions concernant les échanges aériens entre Mayotte, Madagascar et la métropole ;
  • La portée de la création d’une ligne maritime régionale dans le développement du fret maritime ainsi que l’indispensable adaptation des taxes douanières afin de permettre à Madagascar de devenir un partenaire incontournable et de répondre à la demande des populations d’accéder aux produits frais et manufacturés à des prix raisonnables.

Il s’agit de stimuler l’intégration régionale dans un esprit gagnant-gagnant. L’envie de vivre ensemble se traduit par un renforcement des échanges économiques mais également techniques à travers la formation professionnelle en faveur d’une meilleure intégration des jeunes et le développement de la coopération dans le domaine de la santé.

img_7986

photo site internet 1